jeudi 31 mars 2016

acrylique 6

Une autre, encore moins finie que d'habitude, mais je l’arrête là celle là.
J'ai pas l'impression que ça m'apporterait vraiment de la pousser plus (je ne sais pas trop quoi faire du fond d'ailleurs). Du coup je préfère passer à la suivante.




C'est assez marrant, la pèche que ça prend lorsque l'on pousse un peu la saturation dans Photoshop, et qu'on fait varier les couleurs.

 
 

5 commentaires:

  1. La peinture, c'est comme la mayonnaise, on ne sait jamais trop à quel moment s'arrêter... Et là, c'est juste tip top ! Impeccable ! Et le côté Warhol des versions photoshopées, c'est cool ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :D c'est vrai que ça fait très Warhol. Bon.. vivement que j'en ai d'autres à mettre ici.

      Supprimer
  2. Après avoir regardé cette série de portraits, je cherche encore les difficultés que tu as pu avoir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

      Supprimer
    2. J'aurai du mal à retrouver les dessins et peintures en question pour te montrer ça... Mais pour te résumer ça : hormis quelques exceptions, j'ai très souvent pas été vraiment content de mes couleurs, en regardant une illus couleur que je venais de finir.
      Certaines illus étaient trop "bariolées" (trop de couleurs différentes)... Et encore plus courant (deux "erreurs" fréquentes je pense, quand on a pas une grande expérience de la couleur) :
      1) Sur certaines illus toutes mes couleurs étaient assez saturées. Tu donnes plus de force à une peinture en jouant entre des contrastes de zones assez désaturées et de zones avec des couleurs plus saturées (certaines personnes parlent d'un rapport de 80% de couleurs peu saturées pour 20% de couleurs saturées par exemple).
      Bref.. là aussi ça peut donner une impression de résultat trop "bariolé" : si tout est très saturé, si toutes les couleurs sont riches, ça manque de nuances.
      2) Et l'autre "erreur" courante aussi : C'est que pour qu'une illus couleur rende bien, il faut déjà qu'elle fonctionne EN TERME DE VALEURS. L'oeil perçoit les valeurs (la luminosité quoi... du sombre au clair) avant de percevoir les couleurs ou la saturation. C'est pour ça d'ailleurs que beaucoup d'artistes qui travaillent en couleurs (en tout cas en numérique) passent par moment leur dessin en n&b pour vérifier que la composition en terme de valeurs fonctionne toujours.
      si la compo de ta peinture ne fonctionne pas en valeurs (en n&b)... alors elle a de grandes chances à ne pas fonctionner très bien au final. quelque soit les couleurs que tu choisisses.

      Voilà en gros :)
      Mes anciens dessins en couleurs n'étaient pas forcément "ratés" ou nuls... Mais souvent je les trouvais "pas terrible"... ou j'avais le sentiment d'avoir raté quelque chose lors du passage en couleur.
      Du coup ça devrait aller mieux maintenant que j'ai compris tout ça :)

      Supprimer